• Chapitre deux: "réaction."

    "Mais qu'est c'qui s'passe à la fin?!"

    Ça va faire presque une demi heure que j'essaye de convaincre Ela de m'avouer LA chose. C'est trop oppressant de la voir se trémousser dans tout les sens, se recoiffer sans cesse en bredouillant des choses incompréhensibles..

    Moi, sur le trottoir, limite dans le coma a force d'attendre et de me faire des films le concernant dans ma tête. Parce que oui, j'ai bien peur que ça le concerne. C'est ce à quoi j'ai tout de suite penser d'ailleurs. LUI.    Et.. tout ça.. toutes ces choses étrange qui m'arrive depuis la rentrée au lycée.

    "-Alors? j'ai dis ça avec un peu plus de colère et d'impatience que je n'aurais voulus,

    -Oui bon me presse pas!"

    Suite a cette réplique inutile, je soupiras, pour bien montrer mon grand agacement face à son comportement.

    "-Je.. bredouilla t-elle pour le quarante énième fois,

    -Tu.??

    -J'airencontrerquelquun.

    -Pardon? Tu peux répéter ça normalement s'il te plaît? long soupir a nouveau,

    -Je.. j'ai rencontrer quelqu'un..

    -Et c'est pour ça que j'ai failli faire un coma?! Oh Ela.. c'est pas que je m'en fous, je trouve ça génial, surtout après 1 an de pur célibat..

    -Hé! hurla t-elle, mais je sais qu'elle ne l'a pas mal pris, elle disait elle même qu'elle avait hâte de retomber amoureuse. Oui, Ela est un vrai cœur d'artichaut..

    -C'est juste que tu n'avais pas à faire tout ces simagrées pour une super nouvelle!

    -Ouais je sais bien mais..

    -Bon tu m'excuseras, je la coupas, je savais que la suite de ses phrases n'allaient qu'être des questions inutiles sur mon ressenti, mais je dois vraiment bosser, c'est pas comme si on avait un énorme contrôle de math juste demain en première heure, hm? Tu devrais faire de même, elle haussa les épaules,   a plus!"

     

    J'avais fais exprès de tout dire très vite pour qu'elle n'ai pas le temps d'en dire plus, je sais exactement le genre de question qu'elle allait me poser. Je suis vraiment heureux pour elle, elle le mérite plus que tout. Sauf si son mec est un gros connard, bien évidemment.

     

    CAHIER DES PLAINTES.

    Toujours le mardi 11 février, Ela m'annonce qu'elle a un copain, mais  pourquoi a t-elle donc fait tout ces gestes superflus pour une nouvelle aussi futile? J'veux dire.. C'est pas comme si elle m'annonçait la mort de quelqu'un ou qu'elle partait à l'étranger pour toujours!      "j'ai rencontrer quelqu'un"

    Ce genre de phrase m'a toujours fait rire. Intérieurement bien sure. Tout le monde faits des rencontres sans cesse! Au quotidien! La boulangère, un passant qu'on a bousculer, le facteur.. On passe notre vie a rencontrer quelqu'un.

    Demain c'est mercredi, je n'ai cours que jusqu'à midi, ça me laissera largement le temps d'aller chez Ela, pour parler de celui qu'elle a "rencontrer". Parce qu'entre les cours, sa pause clope et les autres qui.. communiquent.. avec elle, on a  pas vraiment le temps de parler.

    Les autres qui "communiquent" avec elles ont une façon de lui parler bien à eux. Je ne sais pas quoi penser de ces personnes, Ela ne m'en parle jamais.

     

     

    -et encore une fois je vous laisse avec un suspens, pas insoutenable, mais un suspens quand même! alors? Vous attendiez vous a ce genre de nouvelle? j'espère que le chapitre est plus compréhensible que le premier, et que certaines choses ce sont éclairer! vous saurez plus tard donc, la façon de "communiquer" des autres (comme il dit) a Ela!- #nobodyelse

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :