• 2ème défi.

    Voilà, le délai du premier à été consumé.

    Et donc voilà le deuxième défi, qui arrive bien plus tôt que je ne l'imaginais!

    Je remercie Swirl, d'avoir été LA participante (rire). Donc! Le sujet?

    Vous allez bientôt mourir, votre fille vient vous parler, pour la dernière fois. Que dîtes vous?

    Si vous trouvez que c'est un peu étrange, d'avoir des idées comme ça, je le conçois. Mais je suis certaine que vous pouvez faire des merveilleux textes! Ils devront d'ailleurs ne concerner que vous, et votre fille. Comme si vous étiez seule au monde. Ok?

    Postez le en commentaire! #nobodyelse


  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 20:17

    "Ma chérie. Mon unique joyau. Je meurs heureuse, rien que de par ta présence à mes côtés.

    Non, non, ne pleure pas. Et souviens-toi de cette phrase: "ce n'est pas des morts qu'il faut avoir pitié, mais des vivants."

    Donc s'il te plait vis. Vis, c'est tout ce que je te demande. Ne mets pas ta vie en pause pour moi. Je ne te forcerai pas à allumer un cierge pour moi chaque soir. Je ne te forcerai pas à ne porter que du noir durant des mois. Même si une part de moi te demande tout de même d'un peu penser à moi. Juste un peu. 

    Je ne sais pas si je crois en la vie après la mort. Si il y en a une, tant mieux, je te surveillerai de là-haut, tu ne seras jamais seule. Sinon, tant pis, je n'ai aucun regret, et c'est ça le plus important. Je vais disparaître de cette Terre, en ne laissant que toi derrière. 

    Je sais à quel point c'est égoïste de penser ainsi, mais tu me sembles être le prolongement de ma propre existence sur Terre. Tant que tu vivras, je vivrai aussi. Tu as fais partie de moi, comme j'ai pris part à ton existence. Je t'ai donné la vie. Tu me sauve de la vraie mort.

    Car la vraie mort est une fin triste et silencieuse, dans l'oublie et l'ignorance totale. Alors que moi, je vis mes derniers instants à tes côtés. Je vois pour la dernière fois ton doux visage et je meurs heureuse et satisfaite.

    Tu as comblé ma vie.

    Merci.

    Et adieu.

    Je t'aime."

     

    Et voilà! J'espère que ça t'as plu! :)

    2
    Jeudi 31 Juillet 2014 à 13:33

    Je confirme. Ça m'a énormément plus. Merci infiniment.. C'est qu'on en pleurerais!

    3
    Mercredi 13 Août 2014 à 14:59

    C'est pas trop tard, j'espère..? Allez, je tente un truc..!

    "Allez va, pleure pas. Essuie tes larmes, je t'en prie. Regarde moi. Regarde moi je te dis. Tu vois ce visage? Tu le vois? Oublie le. Oublie les creux dans mes joues, oublie les cercles gris sous mes yeux, oublie tout. Oublie mon odeur acre et mon teint cireux, oublie tout ce qui a changé depuis autrefois. Je veux que tu oublies toute la douleur que je t'inspire, tu m'entends? Tu m'entends? C'est pas ce souvenir que je veux que tu gardes de moi. J'veux que tu me voies comme avant quand tout était bien, quand y avait pas d'ultimatum, quand y avait pas de médecins. Regarde moi et oublie tout. 

    Tout ce que je veux que tu voies, c'est nos balades dans les bois, nos sorties en villes, toutes ces fois où tu m'as traînée au cinéma et que je râlais, mais je sortais toujours de la salle avec des yeux de gamine. J'veux que tu te souviennes de toutes les fois où on a causé du monde, et qu'on le rebâtissais ensemble, où on donnait vie à nos héros, et qu'on se disait tout ce qu'on voulait dire à ceux qu'on admire. 

    J'veux que tu te rappelles le camping, des chasses aux vers luisants, de la pêche à la mouche. Souviens-toi de tout ça. 

    Et tu te rappelles de ce film avec la fille qui s'appelle Amélie? Elle veut réparer la vie des autres, mais la sienne de vie, qui est-ce qui va s'en charger?

    Ma vie n'a rien à réparer, ma vie est parfaite. On peut pas réparer ce qui n'a pas été brisé. T'as été mon antichoc, ma chérie, celle qui m'a gardée en un seul morceau fort contre les tous les coups. Alors t'occupe pas de réparer quoi que ce soit chez moi. Occupe-toi de la tienne, de vie. Nos souvenirs heureux seront ton bouclier, plus solide encore que celui de ton Steve Rogers, j'te promets ! Alors quoi, ma fille, quoi? Y a rien de triste là-dedans. Y a que mon enveloppe qui s'est ternie, mon cœur est toujours heureux, grâce à toi. On est pas séparées par tout ça. On reste ensemble dans nos mémoires.

    Alors tu sais quoi, ma fille?

    Va, vis, et deviens. C'est tout."

    /Fini! J'espère que c'est bien ! J'ai adoré l'écrire alors même si le concours est fini, c'est pas grave ! Wee!

    4
    Vendredi 15 Août 2014 à 14:11

    C'est un très très beau texte, le défi n'est pas fin, a vrai dire.. Il n'y a pas de date limite, je trouve ça frustrant. Merci beaucoup pour ta magnifique participation! Reviens écrire quand tu veux!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :